Formation cannabis médical : Le système endocannabinoïde

Un système de neurotransmission qui explique l’action des cannabinoïdes sur le corps

Formation cannabis médical : Le système endocannabinoïde

Un système de neurotransmission qui explique l’action des cannabinoïdes sur le corps.

Découvrez nos formations sur le cannabis médical

Notre organisme produit des récepteurs sensibles à l’effet de ces molécules (récepteurs cannabinoïdes), mais également des molécules qui agissent sur ces récepteurs (endocannabinoïdes), ainsi que des enzymes fabriquant ou détruisant ces molécules. L’ensemble constitue un système de neurotransmission appelé « système endocannabinoïde ». De découverte relativement récente (années 90) et présentant un fonctionnement original (rétrograde), ce système endocannabinoïde est désormais considéré comme un élément majeur de régulation de l’organisme. Découvrons-le ensemble.

Bon visionnage !

Le système endocannabinoïde

forme_1 copy

Les cannabinoïdes

Initialement, le terme de cannabinoïde servait à désigner des substances terpéno-phénoliques issues de la plante de Cannabis sativa.  

Après découverte des récepteurs CB1 et CB2, le terme « cannabinoïdes » a alors commencé à désigner les substances capables d’interagir avec ces derniers. 

Puis, lorsqu’on a découvert que ces molécules pouvaient toucher des cibles au-delà des récepteurs CB1 et CB2, le terme cannabinoïde a été étendu aux substances capables d’interagir avec le système endocannabinoïde.  

À cette étape, vous aurez peut-être noté l’apparent paradoxe qui consiste à avoir qualifié un système d’endocannabinoïde parce qu’il était ciblé par des molécules dites cannabinoïdes, puis de redéfinir lesdites substances cannabinoïdes comme étant celles agissant sur ce système. Chaque terme est défini par rapport à l’autre, mais cela arrive parfois quand les concepts évoluent rapidement. 

Quoi qu’il en soit, le caractère cannabinoïde de ces molécules est indépendant de la structure chimique

En revanche, on définit classiquement une distinction entre trois types de cannabinoïdes en fonction de leurs origines

Pésée

Rôle pour l'organisme

La notion d’homéostasie est définie comme la capacité d’un système, ici l’organisme, à maintenir son équilibre interne en dépit des contraintes extérieures. Cela se fait par la régulation ou l’adaptation d’un ensemble de paramètres biologiques. Par exemple, la température corporelle est un paramètre faisant l’objet d’une régulation homéostasique : elle est maintenue à 37°C, que la température extérieure soit de 0 ou de 30°C, du moins chez les organismes homéothermes. 

Il a été avancé que la fonction primaire du système endocannabinoïde consistait à assurer le maintien de l’homéostasie de l’organisme, dont il serait un acteur majeur. Cette idée semble de plus en plus partagée au sein de la communauté scientifique. 

Cette régulation pourrait notamment se faire via un mécanisme pharmacologique original appelé rétrocontrôle inhibiteur.

Bibliographie

Historique

Adams, R., Hunt, M., and Clark, J. H. (1940). Structure of Cannabidiol, a Product Isolated from the Marihuana Extract of Minnesota Wild Hemp. I. J. Am. Chem. Soc. 62, 196–200. doi: 10.1021/ja01858a058.​

Devane, W. A., Dysarz, F. A., Johnson, M. R., Melvin, L. S., and Howlett, A. C. (1988). Determination and characterization of a cannabinoid receptor in rat brain. Mol Pharmacol 34, 605–613.​

Devane, W. A., Hanuš, L., Breuer, A., Pertwee, R. G., Stevenson, L. A., Griffin, G., et al. (1992). Isolation and Structure of a Brain Constituent That Binds to the Cannabinoid Receptor. Science 258, 1946–1949. doi: 10.1126/science.1470919.​

Gaoni, Y., and Mechoulam, R. (1964). Isolation, Structure, and Partial Synthesis of an Active Constituent of Hashish. J. Am. Chem. Soc. 86, 1646–1647. doi: 10.1021/ja01062a046.​

Mechoulam, R., Ben-Shabat, S., Hanus, L., Ligumsky, M., Kaminski, N. E., Schatz, A. R., et al. (1995). Identification of an endogenous 2-monoglyceride, present in canine gut, that binds to cannabinoid receptors. Biochemical Pharmacology 50, 83–90. doi: 10.1016/0006-2952(95)00109-D.​

Mechoulam, R., and Shvo, Y. (1963). Hashish. I. The structure of cannabidiol. Tetrahedron 19, 2073–2078. doi: 10.1016/0040-4020(63)85022-x.​

Munro, S., Thomas, K. L., and Abu-Shaar, M. (1993). Molecular characterization of a peripheral receptor for cannabinoids. Nature 365, 61–65. doi: 10.1038/365061a0.​

Système endocannabinoïde

Cristino, L., Bisogno, T., and Di Marzo, V. (2020). Cannabinoids and the expanded endocannabinoid system in neurological disorders. Nat Rev Neurol 16, 9–29. doi: 10.1038/s41582-019-0284-z.​

Di Marzo, V. (2020). The endocannabinoidome as a substrate for noneuphoric phytocannabinoid action and gut microbiome dysfunction in neuropsychiatric disorders. Dialogues Clin Neurosci 22, 259–269. doi: 10.31887/DCNS.2020.22.3/vdimarzo.​

Di Marzo, V., and De Petrocellis, L. (2014). “Fifty years of ‘cannabinoid research’ and the need for a new nomenclature,” in Cannabinoids (John Wiley & Sons, Ltd), 261–289. doi: 10.1002/9781118451281.ch8.​

Di Marzo, V., and Piscitelli, F. (2015). The Endocannabinoid System and its Modulation by Phytocannabinoids. Neurotherapeutics 12, 692–698. doi: 10.1007/s13311-015-0374-6.​

Hanuš, L. O., Meyer, S. M., Muñoz, E., Taglialatela-Scafati, O., and Appendino, G. (2016). Phytocannabinoids: a unified critical inventory. Nat. Prod. Rep. 33, 1357–1392. doi: 10.1039/C6NP00074F.​

Iannotti, A. F., and Piscitelli, F. (2018). “Endocannabinoidome,” in eLS (John Wiley & Sons, Ltd), 1–10. doi: 10.1002/9780470015902.a0028301.​

Kilaru, A., and Chapman, K. D. (2020). The endocannabinoid system. Essays Biochem 64, 485–499. doi: 10.1042/EBC20190086.​

Observatoire Européeen Des Drogues et Toxicomanies (2018). Usage médical du cannabis et des cannabinoïdes.​

Wilkerson, J. L., Bilbrey, J. A., Felix, J. S., Makriyannis, A., and McMahon, L. R. (2021). Untapped endocannabinoid pharmacological targets: Pipe dream or pipeline? Pharmacol Biochem Behav 206, 173192. doi: 10.1016/j.pbb.2021.173192.​

Découvrir plus de formations sur le cannabis médical

LaFleur Académie se décompose en plusieurs chapitres que chacun peut regarder à son rythme. 

Un résumé sous forme de « boite à outils » peut être téléchargé sous les vidéos de chaque chapitre, incluant les illustrations indispensables ainsi que les références bibliographiques utilisées. 

Cannabis médical : formez-vous aujourd'hui pour préparer demain